wein.plus
Attention
Vous utilisez un ancien navigateur qui peut ne pas fonctionner comme prévu. Pour une meilleure expérience de navigation, plus sûre, veuillez mettre à jour votre navigateur.

Se connecter Devenez membre

Classification de 1855

Voir sous la rubrique classement de Bordeaux.

Les classifications des châteaux et des vins de Bordeaux remontent au 18e siècle. Il existe aujourd'hui cinq systèmes, le plus célèbre datant de 1855, qui ne prennent en compte que les vins de la rive gauche de la Gironde, c'est-à-dire les domaines du Médoc, des Graves et de Sauternes. Bien entendu, d'excellents vins poussent également sur la rive droite ( Fronsac, Pomerol et Saint-Émilion ). Ce classement vieux de plus d'un siècle et demi s'applique indépendamment de la qualité des vins qui varie certainement d'une année à l'autre. Jusqu'à présent, il n'y a eu qu'un seul changement, à titre d'exception absolue, qui a fait passer le Château Mouton-Rothschild du 2e au 1er rang. Elle a toujours une grande importance et est donc utilisée par les domaines viticoles à des fins de marketing avec l'indication du rang sur l 'étiquette.

Bordeaux-Klassifizierung - Systeme bzw. Logos

Systèmes de classification des vins de Bordeaux

Les quatre autres systèmes en vigueur aujourd'hui pour les autres régions de Bordeaux (qui n'ont pas été pris en compte en 1855) n'ont été introduits que bien plus tard. Les classes de cru diffèrent dans leur dénomination et le nombre de niveaux de qualité, ce qui est déroutant par rapport à la classification bourguignonne uniforme et valable pour toutes les appellations. Il y a toujours eu des tentatives d'uniformisation. Une proposition a été faite par Alexis Lichine (1913-1989), qui n'a pas non plus été réalisée.

  • Médoc (ainsi que Château Haut-Brion, un domaine des Graves) pour les vins rouges avec cinq niveaux - 1855
  • Cru Bourgeois (Médoc) à un degré - à partir des années 1920, reconnu par la CE en 1976
  • Cru Artisan (Médoc) à un niveau - 1989, reconnu par l'UE en 1994
  • Graves pour les vins rouges et blancs avec un échelon - 1953 et 1959 respectivement.
  • Saint-Émilion avec deux niveaux - tous les 10 ans à partir de 1955
  • Sauternes et Barsac pour les vins blancs avec trois niveaux - 1855

Les systèmes à un niveau Cru Bourgeois et Cru Artisan s'appliquent aux domaines viticoles médocains non classés comme grands crus et se situent, en termes de rang, derrière les grands crus de 1855. Le classement, déjà modifié à plusieurs reprises, est périodiquement renouvelé (voir alors plus loin). Pour les Graves, une classification à un seul niveau a été créée en 1953 et complétée en 1959, qui distingue les vins rouges des vins blancs (tous les domaines sont situés à Pessac-Léognan). Pour Saint-Émilion, un système à deux niveaux a été mis en place en 1955, la classification est liée aux lieux (vignobles). Elle est revue périodiquement et les domaines doivent se porter candidats. En Fronsac et Pomerol, il n'y a pas de classification, ce qui constitue une exception dans le Bordelais.

L'UGCB (Union des Grands Crus de Bordeaux) représente les principales régions viticoles bordelaises, défend les intérêts des vignerons indépendants et fait office de plateforme de commercialisation, surtout pour les clients internationaux. Outre l'UGCB, il existe d'autres associations régionales ayant des objectifs similaires, à savoir l'Alliance des Crus Bourgeois du Médoc, le Classement des Vins de Graves et le Classement des Vins de Saint-Émilion.

Bordeaux - Karte

Le classement de 1855

Du 15 mai au 15 novembre 1855, l'Exposition universelle s'est tenue à Paris sous l'égide de Napoléon III (1808-1873). Le principal lieu d'exposition avait été construit temporairement entre les Champs-Élysées et la Seine. Pour préparer cet événement, le monarque chargea la Chambre de Commerce de Bordeaux (Gironde) d'établir "une liste complète des vins rouges classés de Bordeaux ainsi que de nos grands vins blancs". Les vins de la rive droite de la Dordogne n'ont pas été pris...

Qu'en disent nos membres ?

Sigi Hiss

Il existe un nombre incalculable de sources sur le web qui permettent d'acquérir des connaissances sur le vin. Mais aucune n'a l'ampleur, l'actualité et l'exactitude des informations du lexique de wein.plus. Je l'utilise régulièrement et je m'y fie.

Sigi Hiss
freier Autor und Weinberater (Fine, Vinum u.a.), Bad Krozingen

Le plus grand lexique au monde sur le vin.

26,382 Mots-clés · 46,989 Synonymes · 5,323 Traductions · 31,716 Prononciations · 202,680 Références croisées
Produit avec par notre auteur Norbert F. J. Tischelmayer. A propos du Lexique

EVENEMENTS PROCHES DE VOUS

PARTENAIRES PREMIUM