wein.plus
Attention
Vous utilisez un ancien navigateur qui peut ne pas fonctionner comme prévu. Pour une meilleure expérience de navigation, plus sûre, veuillez mettre à jour votre navigateur.

Se connecter Devenez membre

Bouillon de Bordeaux

Après les catastrophes causées par l'oïdium et le phy lloxéra dans la viticulture, le troisième grand fléau importé en France en 1878 d'Amérique du Nord fut le "mildiou", une maladie fongique. Le professeur de botanique à l'université de Bordeaux Alexis Millardet (1838-1902) a mis au point la "pulpe bordelaise", qu'il a ainsi nommée, et l'a recommandée en 1885 comme remède efficace contre cette maladie fongique jusqu'alors inconnue. L'affiche montre une publicité française pour la "bouillie bordelaise" datant de 1901, alors que la pratique était déjà connue de tous.

Bordauxbrühe - Plakat aus 1901

découverte fortuite

La découverte est due à un hasard. Millardet a remarqué qu'un vignoble était atteint de cette maladie, mais pas le vignoble voisin. Les raisins de ces vignes saines étaient recouverts d'une couche bleu clair. Il a interrogé le viticulteur, qui lui a répondu qu'il avait aspergé les raisins d'un mélange de chaux et de sulfate de cuivre pour dissuader les voleurs de raisins. C'était une mesure courante à l'époque.

Qu'en disent nos membres ?

Markus J. Eser

L'utilisation du dictionnaire est non seulement un gain de temps, mais aussi extrêmement confortable. De plus, l'actualité des informations est parfaite.

Markus J. Eser
Weinakademiker und Herausgeber „Der Weinkalender“

Le plus grand lexique au monde sur le vin.

26,442 Mots-clés · 47,022 Synonymes · 5,321 Traductions · 31,775 Prononciations · 209,876 Références croisées
Produit avec par notre auteur Norbert F. J. Tischelmayer. A propos du Lexique

EVENEMENTS PROCHES DE VOUS

PARTENAIRES PREMIUM